Pour me contacter : 06 66 46 54 33
Comportementaliste & Educateur canin (67)

Comportementaliste & Educateur canin à Leutenheim (67)

Les besoins éthologiques de nos chiens autour de l’alimentation

Les besoins éthologiques de nos chiens autour de l’alimentation

Préambule : Cet article a pour but d’exposer les besoins éthologiques et physiologiques du chien autour de son activité alimentaire. Il n’a pas pour vocation de donner des indications médicales sur la nutrition canine (pour laquelle je vous conseille de consulter un vétérinaire compétent). Domestiqués depuis plus de 15000 ans, vivant à nos côtés de façon commensale, les chiens ont évolué génétiquement et organiquement en fonction de leur biotope et des ressources qu’ils y ont trouvées pour...

Lire la suite

Promener en laisse son chien réactif de 50 kilos, quand on pèse soi-même 50 kilos. Partie 2/2

Promener en laisse son chien réactif de 50 kilos, quand on pèse soi-même 50 kilos. Partie 2/2

Dans la première partie de cet article (Promener en laisse son chien réactif de 50 kilos, quand on pèse soi-même 50 kilos. Partie 1/2) nous avons vu comment bien s’équiper pour promener son chien réactif de grand gabarit. Néanmoins, pour bien contrôler son chien réactif en extérieur, le matériel ne fait pas tout. Vos interactions avec votre chien, vos décisions, vos réactions face aux situations rencontrées, votre niveau de stress personnel, votre concentration.., tous ces paramètres...

Lire la suite

Promener en laisse son chien réactif de 50 kilos, quand on pèse soi-même 50 kilos. Partie 1/2

Promener en laisse son chien réactif de 50 kilos, quand on pèse soi-même 50 kilos. Partie 1/2

Je suis une fille, je pèse 55 kilos et je n’ai jamais fait de musculation. Mes deux chiens pèsent respectivement 35 et 30 kilos (bon peut-être un peu plus pour ma grassouillette Dyna, mais par coquetterie et solidarité féminine je tairai son véritable poids). Quand je promène mes deux chiens ensemble, j’ai donc à bout de bras plus lourds et plus puissants que moi.

Lire la suite

J’adopte un « chien d’occasion »

J’adopte un « chien d’occasion »

Je vais vous faire un aveu : dans ma vie, j’ai eu de nombreux chiens, mais je n’ai jamais eu de chiot. Mon cœur s’est toujours porté vers ces adultes plus ou moins jeunes, ces retraités d’élevage, ces hasards de la vie croisés sur mon chemin… Souvent ils sont entrés dans ma vie sans prévenir, sans que je puisse leur préparer à l’avance une gamelle gravée de leur nom, un panier confortable choisi en fonction de leur morphologie, et souvent ils n’avaient pour seuls bagages qu’une laisse, un...

Lire la suite