Pour me contacter : 06 66 46 54 33
Comportementaliste & Educateur canin (67)

Comportementaliste & Educateur canin à Leutenheim (67)

Les récréations éducatives canines

Les chiens sont des animaux sociaux, et la majorité d’entre eux montrent un intérêt pour leurs congénères.

Le chien nait au cœur d’une fratrie, et apprend à interagir avec ses paires quand il est tout petit. Une fois arrivé dans sa famille « humaine », souvent le chien fréquente l’école du chiot, où il perfectionne sa maîtrise des codes canins grâce à des contacts et jeux en liberté, et il y découvre aussi d’autres morphotypes de son espèce.

Puis arrive l’adolescence, et souvent, la socialisation intraspécifique s’arrête là. Finis les jeux, les courses folles à plusieurs, les chamailleries et amitiés canines… On attache Médor en permanence, on ne le laisse plus s’approcher des autres quadrupèdes, et il doit apprendre à obéir dans des cours interminables de marche au pied ou de positions statiques…

Et là Médor ne comprend pas. Il est frustré, et petit à petit, privé d’interactions avec ses paires, il peut perdre ses compétences sociales et devenir ingérable dès qu’il croise un autre chien.

Alors que faire ? S’entêter à suivre des cours d’éducation contreproductifs ? Priver son chien de contacts sociaux ?

Il existe une solution, encore peu répandue en France, mais qui tend à se démocratiser : les récréations éducatives canines.

Qu’est-ce donc ?

Les récréations ont pour but de permettre au chien de communiquer, jouer, interagir et apprendre, en liberté, avec des congénères équilibrés de toutes tailles et de tous tempéraments.

Y sont acceptés tous les chiens sociables, tant qu’ils n’ont pas été dressé au mordant, qu’ils sont capables de communiquer pacifiquement et poliment entre eux, qu’ils ne sont ni blessés, ni malades, ni en période de chaleur pour les femelles.

Les groupes sont constitués en fonction des profils et des affinités de chacun.

Le risque de bagarre n’est jamais nul : les chiens communiquent beaucoup par la gueule, et comme dans toutes espèces sociales, des animosités entre individus peuvent exister, qu’elles soient ponctuelles ou constantes. Dans ce cas, les chiens sont séparés et les interactions mécaniquement sécurisées par la mise en longe et/ou le port d’une muselière.

Pour le confort des chiens de petits gabarits, il existe aussi un groupe dédié aux « Minis »  (par exemple les yorkshires, westies, bichons, chihuahuas…).

Certains petits chiens ont vraiment peur des plus grands / agités qu’eux, et la peur pourrait leur faire avoir des réactions inadaptées face aux autres.

Pendant les récréations pour « Minis », ils peuvent se socialiser tout au long de leur vie, jouer avec des amis-chiens de leur taille, parfaire leur communication canine et avoir une activité physique et sociale satisfaisante.

Certains, une fois plus à l’aise dans leurs relations intraspécifiques, peuvent ensuite intégrer le groupe des chiens de toutes tailles si leur maître le souhaite, ou alors rester avec leurs copains « minis ».

Et l’éducation dans tout çà ?

Entre deux lâchers, les chiens sont invités à faire quelques exercices simples d’éducation canine (choisis en fonction des besoins des participants : rappel, pas bouger, marche en laisse sans tirer etc), de familiarisation (avec le matériel sur place : piscine à boules, objets divers…) et de proprioception (parcours ludique où le chien évolue sur divers supports et obstacles).

Ces exercices sont faits uniquement en méthode positive, sans contrainte et sur des durées courtes : la concentration et l’apprentissage demandent beaucoup d’énergie aux chiens, et pour une bonne assimilation, il est préférable de faire de brèves sessions de « travail » pendant lesquelles le chien est acteur et trouve du plaisir à faire les ateliers avec son maître.

Pour résumer, les bénéfices des récréations canines sont :
  • La satisfaction des besoins d’interactions sociales de votre chien.
  • L’apprentissage et le perfectionnement de la communication entre les chiens présents.
  • Une généralisation des apprentissages à l’extérieur : au quotidien, les chiens qui ont appris qu’ils peuvent communiquer et interagir pacifiquement avec leurs paires sont plus sereins quand ils en croisent dans la rue.
  • Une vraie parenthèse de détente et de bonne humeur pour votre chien qui sort de sa routine, peut jouer et vivre sa vie de chien.
  • Un moment de socialisation pour les maîtres : rencontres, conseils, anecdotes … les chiens communiquent, les humains aussi !
  • Une façon ludique et non stressante d’apprendre les ordres ou de parfaire les acquis, et de renforcer la relation entre vous et lui.
Comme nous aimons retrouver nos amis pour discuter et rire, et faire de nouvelles rencontres, les chiens aussi aiment retrouver leurs congénères, et en rencontrer de nouveaux. Ils sont des mammifères sociaux, tout comme nous.

Voici quelques photos des récréations éducatives canines :

Un peu de marche en laisse…

Apprendre à côtoyer d’autres chiens en laisse dans le calme…

Exercice de proprioception pour Jayzzy!

Un peu d’entraînement pour les expos pour la belle Nova

On joue au docteur avec Bandit

Marley cherche un trésor dans l’eau…

Marley fait du tobogan!

On s’amuse, on communique…

On vous attend!

 

 

1 Commentaire

  • Claire Publié 22 août 2018 20 h 37 min

    Je vous conseille vivement les récréations éducatives.
    Mes chiens en raffolent. C’est un moment de partage et d’apprentissage, tant pour les humains que les chiens. Toujours sous la bienveillance de Virginia.
    Ne tardez plus à vous y rendre, vous découvrirez bien des codes canins et apprendrez à lire votre chien.

    Claire

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *