Pour me contacter : 06 66 46 54 33
Entre lui et vous ... bien plus qu'une relation

Comportementaliste & Educateur canin à Leutenheim (67)

Pourquoi les pointeurs laser sont mauvais pour les chiens?

Vous avez probablement déjà vu quelqu’un utiliser un pointeur laser pour jouer avec un chien…

Beaucoup de propriétaires trouvent drôle de voir leur chien chasser ce petit point rouge de lumière, et pensent que c’est un moyen facile de le stimuler et le fatiguer.


Malheureusement, ce jeu de chasse au pointeur laser peut vite conduire à des problèmes de comportement graves qui seront ensuite très difficiles à solutionner.

Prédation et obsession

Tous les chiens sont des chasseurs nés (oui, même le petit bichon qui roupille tranquillement sur le canapé).

Quand un chien perçoit le stimulus visuel du pointeur laser, rien ne lui importe plus que d’attraper ce petit point rouge en mouvement. Son rythme cardiaque s’accélère, son adrénaline monte en flèche : il chasse !
Comme il n’y a rien à attraper concrètement (le point rouge s’échappe toujours !), l’absence de clôture cognitive crée un état de frustration grandissant et l’obsession pour le point rouge naît.

D’une légère obsession à un TOC (trouble obsessionnel compulsif), il n’y a qu’un pas, que beaucoup de chiens franchissent rapidement.

Il suffit parfois d’une seule partie de jeu au laser pour que Médor devienne accro, ne quitte plus la pièce où il a chassé sa proie rouge, traque les ombres et reflets lumineux sur les murs.

Médor ne sort plus, ne mange plus, ne joue plus… Il est aux aguets, prêt à bondir dès que le petit point rouge réapparaitra !

Si votre chien est addict au pointeur laser, pour son bien-être psychique, la meilleure des choses à faire est de jeter ce gadget à la poubelle, et de lui apporter des occupations et activités plus saines : une promenade silencieuse en longe, des parties de jeux avec d’autres chiens, de la recherche olfactive, des objets à mâchonner, etc.

Et dans les cas les plus extrêmes, si Médor continue à chasser les ombres, les mouches imaginaires et autres bizarreries, il peut être utile de consulter un vétérinaire pour lui administrer temporairement un traitement qui l’aidera à s’apaiser et à dépasser son trouble obsessionnel compulsif.
 

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *